Chute des cheveux : comment y remédier ?

La chute de cheveux ou alopécie est un phénomène naturel influencé par différents facteurs d’ordre génétique, biologique, physiologique ou environnemental. La perte de cheveux est journalière en s’élevant normalement entre 50 à 100 follicules pileux, et peut augmenter drastiquement sous certaines conditions. Les cheveux restant un atout contribuant inévitablement à la beauté d’une personne, les soins chute des cheveux offrent de nombreuses solutions qui peuvent être indispensables afin de prévenir la disparition du cuir chevelu.

Modifier certaines habitudes de vie

Le stress, le manque d’eau et les agressions physiques comme le lavage fréquent accélèrent significativement la chute des cheveux, car ils conduisent tous aux dépérissements des follicules pileux. Selon l’intensité et la fréquence du stress, celui-ci ralentit ou interrompt la croissance des cheveux en engendrant une perte plus importante rapidement visible à la suite de l’absence ou du retard d’apparition de nouveaux follicules. Les personnes stressées peuvent donc simplement recourir à des solutions de relaxation pour éliminer le stress, en plus de bénéficier des heures de sommeil réparateur.

Elles peuvent également coupler ces séances de relaxation avec une alimentation plus équilibrée dans le cas où la chute de cheveux soit provoquée premièrement par une carence. Un manque de vitamines ou de fer dans le corps peut notamment conduire à une alopécie plus prononcée, et il est recommandé de consulter un médecin pour faire de soins chute de cheveux.

Utiliser des traitements contre la chute de cheveux

Les lotions capillaires antichute sont largement disponibles sur le marché et permettent de renforcer les cheveux en leur fournissant les éléments essentiels au bon maintien des follicules. Par exemple, les shampooings sont populaires parmi les soins chute de cheveux en régulant les cycles des follicules tout en fortifiant les cheveux secs, et peuvent être utilisés sans avis médical.

Des remèdes naturels comme la phytothérapie ou l’homéopathie peuvent aussi être utilisés pour lutter contre la chute des cheveux, car les végétaux contiennent les compléments alimentaires utilisés dans les produits de beauté. Toutefois, les huiles essentielles utilisées pour l’aromathérapie doivent être utilisées avec prudence, et avec l’avis d’un pharmacien du fait qu’elles peuvent provoquer des allergies. Il faut enfin souligner qu’elles ne doivent pas être utilisées chez l’enfant ou la femme enceinte.

La greffe de cheveux

La greffe capillaire est généralement le dernier recours pour contrer la chute de cheveux massive et mal vécue. En effet, la greffe est une solution intrusive et onéreuse, mais l’implant de cheveux résoudra définitivement l’alopécie. Attention, les techniques d’implantation de cheveux sont susceptibles de causer des cicatrices, ce qui peut aggraver l’aspect esthétique de la tête. Alternativement, les perruques ou postiches sont des solutions élégantes ne demandant aucun entretien.

Produits de beauté bio : pourquoi choisir les cosmétiques Guérande ?
Choisir un produit démaquillant qui nettoie en profondeur